La historie

Dans Argentine, où la politique fut traditionnellement exercé par les Forces Armées et l´économie conduit pour les managers des entreprisses étrangères, les jeunes de la décade des 70´s, identifiés avec les processus de libération ayant lieu dans le monde (Algérie, Vietnam, la révolution à Cuba, le mai ’68 en France) ont incarné le besoin de une profonde réparation social pour les exclus du système. Le besoin de une transformation social et le débat sur les voies que pourraient la faire devenir possible ont traversé toute la société.

aeropuerto6La réaction des militaires ne s´ est pas fait attendre. Dans 1972, dans le temps de la dictature du Général Lanusse, les prisons étaient pleines de prisonniers politiques. La prison de haute sécurité de Rawson, 1500 kilomètres loin de Buenos Aires, dans la Patagonie Argentine, avait devenue le centre de confinement de un nombreux groupe de dirigeants des organisations de guérilleros.

La population du lieu, qui au débout était esquivé d´avoir contact avec les prisonniers, s´est solidarisé postérieurement avec ils et ses familles et se sont organisés des Commissions de Solidarité et Appui que emportaient même le contact personnel avec les emprisonnés.

Le 15 août de 1972, les membres de ces organisations de guérilleros ont commence une tentative de fuite massif de plus de une centaine de prisonniers.

Les objectifs de la fuite étaient très clairs : rendre les militantes á nouveaux à la lutte armée et donner une coupé de grâce a la dictature que permettrait rompre avec les conditionnements de l´appel aux élections de mars 1973. Les prisonniers politiques entendaient que la démocratie ne devait pas finir dans cet unique acte – les élections- mais que elle devait être conduit jusque à tous les aspects de la vie sociale.

Les guérilleros avaient réussi à s´emparer de la prison, mais l´appui externe avait manqué et alors ils ont pu seulement arriver au Aéroport de Trelew qu´ est proche de la prison. Les six dirigeants politiques avaient séquestré un avion commercial et ils ont quitté l´Argentine pour aller au Chili. Un second groupe avec 19 prisonniers est arrivé quand l´avion était déjà sortie.

Ils furent entourés par l´ Armée et par l´ Armée de la Mer. Après des longues et tendues négociations ils ont laisse tomber les armés avec la promesse de rentrer dans la prison et avec la garantie de que leurs vies seraient respectés. Mais, malgré ça ils sont conduites à la Base Aéronaval Amiral Zar qu´ était sous le control de l´ Armée de la Mer.

Une semaine après, le 22 d ´août, ils vont être mitrailles devant les portes de ses cellules. Trois vont survivre et 16 seront mortes. A partir de cette fait, le gouvernement socialiste du Président Salvador Allende, de Chili, ait décidé leur donner un sauf-conduit pour que les six qui avaient échappait pour qu´ils peuvent se rendre à Cuba.

  • Les fusillades de Trelew ont été le préannonce de l´installation du Terrorisme d´ État par la dictature militaire.
  • Les trois survivants des fusillades de la Base étaient assassinés.
  • Des six prisonniers politiques qui ont arrivé à Chili, 4 sont dans la condition de disparues.
  • Le écrivain du premier libre sur les faits de Trelew, Francisco Urondo, est disparue. de quelques familiers des prisonniers qui ont été fusillés à Trelew ont été tués. d- plus de 100 avocats qui ont pris la défense de prisonniers politiques ont été tués.

Les habitants de Rawson et Trelew ont supporté la représaille du gouvernement militaire par sa participation dans les Commissions de Solidarité avec les prisonniers politiques. Beaucoup ont été en prison ou ont dû partir pour l´éxile. D´autres ont été séquestrés et sont encore dans la condition de disparues.


Réalisateur: Mariana Arruti